Le Furet à l’antigang

19,00

Description

Marcel Courant et François Furet, deux flics de Police Judiciaire, deux hommes opposés par leur caractère. Ils forment un duo improbable… Marcel Courant, François Furet… « Il court, il court, le furet… », comptine souvent entonnée par leurs collègues d’autres services régionaux de police judiciaire, quand ils se retrouvent pour traiter des affaires aux dimensions nationales et internationales… Réunis au début des années quatre-vingt sur une première enquête criminelle résolue dans la douleur, leurs chefs ont accepté de « laisser vivre » ce duo hors du commun, malgré les tentatives d’autres chefs de service de les séparer. D’abord simples collègues, les épreuves ont scellé leur amitié. Nous retrouvons nos personnages, hommes et femmes hauts en couleur. Dans une précédente enquête (Il court encore, le furet), ils avaient été épaulés par quelques hommes de l’antigang lyonnais. Confrontés à une nouvelle énigme, ils vont recevoir une aide précieuse du chef de l’antigang et de ses hommes. Toute ressemblance avec des personnes existantes ne serait que fortuite… Ils vont participer aux filatures, jusqu’à arrêter en flagrant délit les auteurs d’un braquage de banque, le patron de l’antigang leur réservant une surprise…

 

L’auteur, Bruno Papet, durant les années 70 à 95 à l’époque de « Lyon Chicago » (ça flinguait facile dans les milieux chauds), était flic à la PJ de Lyon, inspecteur de police à « l’antigang » (Groupe de Répression du Banditisme et Brigade de Recherches et d’Intervention de l’Office Central de Répression du Banditisme). Durant la même période, son aîné, Michel, était au grand banditisme lyonnais (seize années de cabanes…), « œuvrant » dans un milieu que Bruno était chargé de réprimer… Leurs revolvers rangés, l’âge aidant et la raison faisant son oeuvre, les frères Papet ont livré leur particularité dans une autobiographie qui a inspiré un long métrage « Les liens du sang » avec François Cluzet et Guillaume Canet. Guillaume a produit plus tard un remake « Blood Ties » transposant l’action à New-York. Ils ont persisté dans l’écriture en produisant deux polars rédigés « à quatre mains » (« le sang de la colère » aux éditions Les Traboules et « L’adonis fardé et le vieux truand » éditions Les deux frères). Puis chacun a souhaité s’exprimer individuellement. Bruno vous propose ce troisième « Furet ». Sa longue carrière de policier de terrain a permis à l’auteur d’atteindre le grade de Commandant de Police. Sa compétence territoriale nationale et internationale l’ont conduit à traiter des affaires « très chaudes » ajoutant du piment à ses nombreuses missions et renforçant son expérience.

Informations complémentaires

Poids 100 g
Dimensions 21 × 15 × 1 cm

Souscrire à la newsletter

Soyez les premiers informés de nos nouveautés et évenements.

Votre inscription a bien été prise en compte !